[Avis] Black Panther (Ryan Coogler, 2018)

Black Panther, durée 2h15, sortie cinéma le 14 février 2018, réalisé par Ryan Coogler, avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong’o, Danai Gurira, Letitia Wright, Martin Freeman, Angela Bassett, Forest Whitaker, Andy Serkis, …

Après les événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War, T’Challa revient chez lui prendre sa place sur le trône du Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée. Mais lorsqu’un vieil ennemi resurgit, le courage de T’Challa est mis à rude épreuve, aussi bien en tant que souverain qu’en tant que Black Panther. Il se retrouve entraîné dans un conflit qui menace non seulement le destin du Wakanda, mais celui du monde entier…

Dernier film du Marvel Cinematic Universe avant l’arrivée de Thanos dans Avengers: Infinity War, Black Panther marque un virage dans les films du MCU. Tout d’abord, il faut se rappeler que le personnage de T’Challa / Black Panther (Chadwick Boseman) avait été introduit dans Captain America: Civil War : nous avons donc ici une origin story différente puisque nous allons suivre son sacre en tant que Roi du Wakanda alors qu’il a déjà revêtu le costume suite au décès de son père (désolé pour le spoiler).

Le Wakanda est le pays le plus secret du Monde, mais également le plus technologiquement avancé grâce au Vibranium, un métal tombé sur Terre il y a des milliers d’années et déjà utilisé par le passé pour fabriquer le bouclier de Captain America ou le corps d’Ultron. Mais au Wakanda, il est utilisé depuis des années par Shuri (Letitia Wright) pour inventer tout ce qui lui passe par la tête, et notamment le costume de Black Panther ou encore des objets/véhicules ultra-futuristes.

Le long métrage se focalise donc sur l’arrivée au pouvoir de T’Challa qui devra faire face aux autres tribus, mais également à des dangers venus de l’extérieur, tels que Ulysses Klaue (Andy Serkis) ou encore Erik Killmonger Stevens (Michael B. Jordan). Ce dernier est d’ailleurs LA bonne surprise du film et son personnage permet de donner un peu d’enjeu au film : sinon, il faut bien avouer que l’on suit l’ascension de T’Challa sans véritables frissons (attention, on en prend quand même plein les yeux) puisque tout est relativement prévisible.

Comme d’habitude, deux scènes sont proposées dans les crédits et elles permettent de faire le lien avec le futur Avengers: Infinity War qui débarquera en avril 2018 dans les salles obscures (et de reprendre un peu espoir pour le combat de nos héros contre Thanos).

Au final, Black Panther est un film rafraichissant qu’il faut bien évidemment aller voir avant le rouleau compresseur Avengers, en évitant de retenir uniquement (comme certains) le fait que le film fait la part belle aux acteurs/actrices de couleur : c’est génial bien entendu, surtout quand on regarde tout ce qu’il se passe dans le monde actuel, mais n’oubliez pas de profiter également des décors, des costumes, des musiques, des technologies employées (merci le Vibranium) et des combats parfaitement chorégraphiés …

NOS NOTES ...
Black Panther
8
Article précédentLa démo de Kirby Star Allies est disponible
Article suivant[Preco] Muv-Luv Complete Set Collector’s Edition (PS Vita)
Ancien rédacteur de jeuxmoinschers.com / gamerslife.fr / jmc.io mais ayant eu besoin de tourner la page après 9 années de bons et loyaux services, et donc de repartir de zéro. J'adore ma Switch (vraiment beaucoup), ma PS4 Pro (et mon casque PSVR), mais également ma Xbox One S (pour Forza Horizon 2 et 3).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here